Stress au travail : comment le gérer ?

Stress au travail

Publié le : 17 octobre 20197 mins de lecture

On parle de stress au travail lorsqu’une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire et les ressources dont elle dispose. C’est donc un ensemble de réactions physiques et émotionnelles néfastes, susceptibles de se produire en cas de disproportion entre les exigences du travail de l’employé et le degré de contrôle exercé sur lui. Le défi consiste à assurer la satisfaction de ces exigences. À la longue, les situations stressantes ont un impact sur la santé de l’individu ainsi que sur la qualité du travail. Les cas de stress dans l’entreprise sont parfois attribués uniquement à la fragilité ou à l’inadaptabilité au poste. Pourtant, chaque employeur doit s’assurer de protéger la santé physique et mentale de ses salariés. La surcharge de travail, les objectifs insuffisamment définis, les relations difficiles avec les collègues ou la hiérarchie, un manque d’autonomie peuvent en être les causes. Cependant, il n’existe pas de bon ni de mauvais stress, mais l’état du stress peut varier. Il peut être chronique (le corps réagit à une situation qui s’installe dans le temps) ou aigu (les réactions de l’organisme face à la situation). Pour éviter le stress au travail, il faut garder la positive attitude, car l’état d’esprit a une influence considérable sur la santé au travail. Ainsi, la démarche pour parvenir à gérer son stress passe par la gestion de son temps, la définition claire de son job description et l’assainissement de son environnement de travail. Plus important, il faut savoir faire une pause.

Apprendre à gérer convenablement son temps est une école importante pour ne pas perdre sa sérénité

Dans notre vie ultra chargée, chaque minute compte. Mieux vaut passer maître dans l’art de gérer son temps que de se retrouver en train de sortir très tard du bureau. Pour garder un équilibre dans sa vie quotidienne et ne pas tomber dans le piège des risques psychosociaux, la gestion du temps passe d’abord par la planification de sa journée : avant de débuter sa journée ou la veille, il est sage de faire un plan quotidien en notant vos actions par priorités. Vous avez ainsi une vue sur votre journée et cela vous libère la tête. Ensuite, il est important de se fixer des limites : il s’agit de se fixer un temps requis pour chaque chose. Dans votre agenda, vous pouvez marquer le temps à consacrer à chaque chose. Lorsque vous agissez ainsi, vous garder la main. Autre chose, il faut savoir dire non : cela revient ici à s’accorder le droit de ne pas accepter une demande. Par contre, le non n’est pas catégorique. C’est juste un moyen de rester sereinement concentré sur vos tâches, et cela vous donne une marge pour évaluer vos aptitudes à ajouter cette nouvelle demande dans votre emploi du temps. Pour plus d’informations sur la question de savoir comment lutter contre le stress, rendez-vous sur ce site !

Une définition claire de votre job description vous dit d’avance votre rôle et vos responsabilités

Le job description un document préétabli par l’entreprise, en adéquation avec la vision de celle-ci. Il sert souvent de support lors des entretiens d’embauche. Connaître ses responsabilités est une assurance contre les risques professionnels, car on est avisé sur les sujets qui feront l’objet de notre évaluation plus tard. Lorsque vous acceptez cet engagement, vous devez vous organiser pour ne pas faire face au stress au travail. Le fait d’assumer ses responsabilités est valorisant aux yeux de l’employeur. Cela vous évite de filer à l’anglaise lorsque survient une situation difficile. Autrement dit, assumer, c’est ne pas toujours jeter la faute sur les autres et ne pas prendre la position de la victime. Il faut donc savoir être autonome et demander de l’aide quand cela est nécessaire.

Gérer le stress, c’est assainir son environnement de travail, le rendre aéré et gai

Aménagez un environnement de travail soigné et adapté ! Rangez régulièrement les dossiers, parce qu’il est difficile de rester serein quand on se met à chercher un document important, que la hiérarchie demande avec insistance ! Lorsque tout est bien rangé, cela vous permet également de travailler au calme. Si vous êtes dans un bureau « open space », cela ne dépend pas toujours de vous. Alors, n’hésitez pas à interpeller vos collègues ou votre manager afin que tout soit toujours rangé ! N’hésitez pas aussi à faire des décorations dans votre bureau pour vous sentir à l’aise comme chez vous afin de travailler paisiblement ! Pour certaines personnes, l’environnement de travail contribue à renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté de l’entreprise. Pour d’autres, cet environnement permet d’avoir un rendement beaucoup plus productif. La mode est au « open space », à la place des bureaux intimes. Pour les manageurs, cela favorise les travaux en groupe, même si cet aménagement déplaît à plus d’un salarié, qui requiert un minimum d’intimité.

Dans une longue journée de travail, faire des pauses, c’est important pour repartir de plus belle

Notez que le corps humain n’est pas une machine ! Même cette dernière, trop utilisée, commence à dégager de la chaleur en signe de fatigue. La pause permet de respirer, soit en prenant une tasse de café, soit en allant dans un bureau voisin, juste pour se changer les idées, même si c’est pour un laps de temps. Une pause efficace ne consiste pas à lire ses mails. Il faut se détacher complètement de tout ce qui a trait au travail. Ces quelques minutes de bien-être suffiront pour vous faire passer une journée sans angoisse. Ce petit exercice permet d’éviter la fatigue et le stress, qui l’accompagnent. Dans le cadre d’une formation stress au travail, on vous dira certainement qu’il est conseillé de s’arrêter au moins 45 minutes pour conserver un niveau maximum de concentration. Au-delà de toute question de stress, il en va de toute votre efficacité pour donner le meilleur rendement qui soit.

Plan du site